Réponses aux questions de Simon – Gestion de mes courses

Après la publication de mon dernier billet sur ma préparation pour le BMO Vancouver Marathon, mon cousin Simon m’a envoyé plusieurs questions très pertinentes via Facebook. Il est dans le dernier droit dans la préparation de son premier demi-marathon. Je suis certain que mes réponses pourraient aider d’autres personnes alors j’ai décidé de les partager ici.

Salut Pascal!

Bravo pour ton blog, je l’ai lu et c’est très intéressant! Bravo pour tes temps, ce sont des temps assez rapide!

Si sa te dérangerais pas j’aimerais te poser quelques questions pour la course à pied. Je m’interroge sur plusieurs points!

J’aimerais savoir plusieurs choses :

  • Comment attaques-tu les côtes? Tu les montes rapidement, tu ralentis un peu par la suite pour reprendre ton souffle et après tu reprends ton allure ou bien tu les montes lentement? En général il y en a beaucoup dans un demi-marathon ou bien dans un marathon?
  • J’ai souvent entendu dire que lorsqu’on fait un marathon, c’est important de ne pas aller trop vite au début pour pas se brûler. Même chose pour le demi-marathon? J’aimerais savoir toi comment tu gère cela selon ton allure prévue! Courses-tu à la même vitesse du début à la fin? (Si on exclut les côtes)
  • Les points d’eau maintenant. Je sais qu’au demi-marathon il va avoir plusieurs points d’eau. Toi utilises-tu ta gourde ou seulement les points d’eau? Je me vois mal devoir attendre d’être rendu au point d’eau si j’ai besoin d’eau!
  • J’aimerais savoir quelle genre de gourde tu utilises dans ton entraînement. Pour l’instant j’utilise une gourde qui va à l’arrière, mais là j’ai des problèmes. Quand elle est pleine et que je cours vite, la ceinture bouge beaucoup c’est pas super confortable. Je pense bien acheter la ceinture avec les 4 gourdes autour de la taille, ça va régler mon problème!
  • Sinon tu as un conseil à me donner pour le demi-marathon?

 

Voici donc mes réponses…

Les côtes

marathonvictoria2

Normalement, j’adore les monter rapidement. Je suis aussi comme cela en vélo et en rollerblade. Je regarde par terre, j’étire un peu les foulées et me concentre sur ma respiration. Étant donné que j’ai les genoux un peu fragile cette année et que c’est surtout si je pousse en montant et descendant que la douleur revient… je fais très attention. Au marathon de Vancouver il semble ne pas y avoir trop de côtes. Seulement une ascension entre le 8e et 10e km. Je vais donc ralentir. Assure-toi de bien connaître le parcours et de te préparer en conséquence. Si tu ne peux pas trouver un plan de l’élévation, fais un tracé sur Runkeeper et tu vas avoir une bonne idée.

Vitesse

Aller vite au début, c’est vraiment très facile. L’adrénaline, l’énergie de la foule et des autres coureurs… Il faut cependant respecter son plan de course. Ton plan de course doit contenir ta vitesse prévue dans toutes les portions du parcours (côtes, derniers km, etc.). Au départ d’une course, les plus rapides se placent à l’avant et les plus lent à l’arrière. Place toi avec les coureurs de ta vitesse. Si tu es en avant, c’est certain que tu vas aller trop vite.

Eau

En entraînement, je ne bois jamais d’eau. Je bois beaucoup tout au long de la journée et avant de partir. Pendant une course, je bois beaucoup la veille et avant de partir. Je ne transporte jamais d’eau sur moi. Si j’avais à le faire, je prendrais probablement mon Camelbak (petit sac sur le dos). Je ne te conseille pas d’en transporter pendant une course. Regarde à l’avance où vont être les points d’eau. Bois plus que moins… et tu n’auras pas soif.

Autres conseils

  • Tout ce que tu risques de porter pendant la course doit être pré-approuvé par une longue sortie. Tu ne veux pas un bas neuf qui va glisser ou te faire une ampoule. Certaines personnes se mettent du scotch tape sur les nipples pour éviter la friction. Moi j’ai certains chandails qui sont parfait et d’autres que je ne mettrais jamais pour un 15km. Ça n’a rien a voir avec le prix du chandail… Il faut juste tout pré-approuver.
  • Tes orteilles sont très importantes. Porte une attention particulière à tes ongles.
Publicités

Publié le 9 avril 2013, dans Général, Marathon, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Merci pour ces judicieux conseille!!!

  2. Mélanie : tu te mets à la course ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :